Sur le tapis du vent

Bienvenue sur notre blog qui décrit notre roadtrip en Eurasie.

Il nous permettra, nous l’espérons, de nombreux échanges avec vous

Nous sommes partis le 15 avril 2019 pour une durée d’1 an. Vous pourrez suivre ici notre périple au fur et à mesure de notre aventure.

Où sommes nous?

En Iran depuis le 5 novembre. Nous entrons par Mashad, la ville la plus sainte d’Iran. Nous passons par Yazd, descendons vers Kerman et son désert, puis continuons vers Queshm. Remontée par Isfahan Chiraz Persepolis. Puis le nord du pays avec Teheran, Tabriz et leurs montagnes. L’itinéraire initial est déjà raccourci, nous l’ajusterons au fil de l’eau.

Il est mis à jour régulièrement avec notre avancée et nos prévisions.

Notre itinéraire

Des fjords norvégiens à la route de la soie en passant par les steppes de l'Asie centrale

On commence par une petite tournée d’au-revoir dans nos familles avant de partir directement jusqu’en Norvège. Pour les pays intermédiaires – Hollande, Danemark – on aura d’autres occasions d’y aller après notre retour. Ca nous laisse comme ça plus de temps pour visiter les autres pays du roadtrip.

De la Norvège, après un coucou jusqu’au cercle polaire, on redescend par la Finlande jusqu’à la Russie, pour visiter Saint-Petersbourg et Moscou. Là, en fonction du temps disponible, soit on descend tranquillement le long de la Volga, soit on trace direct jusqu’au Kazakhstan.

On profite des steppes kazakhes avant d’atteindre le Kirghizistan – on doit y être au plus tard en septembre pour bien profiter des splendeurs du pays mais aussi pour ne pas arriver trop tard en Iran et Turquie, où les hivers sont rudes.

Toujours en Asie centrale, on prend la route de la soie avec le passage en Ouzbekistan, puis le Turkmenistan, avant d’atteindre l’Iran et ses beautés cachées.

Retour en Europe via la Turquie et le détroit de Bosphore, pour passer l’hiver en Grêce et en Croatie, avant de revenir à Lyon en visitant les grandes villes italiennes de Rome et Florence.

Enfin ça, c’est le circuit prévu… En fonction de nos envies et des événements, on ne s’interdit pas d’y apporter quelques changements…