Nous avions décidé de dormir à Akbulak, rien de particulier à y faire mais elle est à 30 km de la frontière.

On repère le parking d’une patinoire, bitumé, au calme, parfait pour camper! Jusqu’à ce qu’un train de fret passe à côté en prenant bien soin de klaxonner en raison du passage à niveau tout proche. On n’avait pas capté ce petit détail ! Pour l’après midi ce n’était pas gênant mais pas possible de rester là pour la nuit. On trouve un autre endroit qui a l’air pas mal; plus éloigné des rails, apparemment un parking de cinéma; ça fera l’affaire.

On y arrive et comme quelques mamans se promènent avec leurs enfants on leur demande si on peut passer la nuit là. Elles répondent « Ok mais plutôt le parking d’en face, l’autre étant une école est interdit ». Déjà un bon point une des femmes connaît quelques mots d’anglais. Le temps que Philippe fasse demi tour pour changer de place, une d’elles nous fait signe de la suivre jusqu’à une autre place de parking…. On va y arriver… Bref ! On se gare et comme elles sont restées pas loin je leur fais signe de venir… Elles hésitent puis viennent et on parle un peu. On propose aux enfants de boire un jus de fruit sans succès. On était tous très contents de se parler ! Au fil des questions, on leur explique qu’on bouge depuis 3 mois et qu’on est parti pour un an, qu’on a vendu notre maison et que le camion c’est notre nouvelle maison . Elles répondent que ce n’est pas dans leur tradition , qu’elles ont une maison pour la vie et qu’elles y restent attachées . On a montré l’intérieur du cc, la cuisine a eu beaucoup de succès. Elles étaient super contentes, c’était la première fois qu’elles voyaient des gens comme nous. Et nous on les trouvait vraiment gentilles. Elles nous ont demandé si on n’avait besoin de rien, on s’est tous fait des grosses accolades, puis elles sont reparties en nous recommandant de ne pas laisser les portes ouvertes (précautions par rapport aux gens qui traînent). Il est 20h30 je commence a faire à manger … Puis quelqu’un frappe à la porte. C’était Anna qui revenait avec son mari pour nous offrir 2 énormes pastèques et un melon. Important pour la longue route au Kazakhstan ! Wouahhh vraiment très très gentils ! Et bravo à Anna pour son anglais ! Ça nous a vraiment fait plaisir de parler avec elle. Maintenant chaque fois qu’on mange de la pastèque on pense à elle! ❤️

Ils repartent et je continue la cuisine. Cette fois 3 motos débarquent et s’arrêtent juste devant la porte. Le 1er type enlève son casque, un jeune (en passant très mignon) ! Et nous parle en russe. On lui répond « English or French! » avec un grand sourire, mais sans ouvrir la porte et sans sortir l’ami google. On savait pas trop ses intentions… Il était un peu embêté et les autres se sont marrés puis ils sont tous repartis….

On dîne, un petit coup de fil de la soeurette ❤️ et 23 h on se met au lit enfin au calme. Mais pas pour longtemps … Une voiture arrive et se gare pleins feux allumés sur le cc. Quelqu’un frappe à la porte. Le temps de se lever et s’habiller le gars insiste…. « yes yes » puis on ouvre et c’étaient les flics. Ha la la ils étaient 3. Celui en uniforme demande si on parle anglais. Bien sûr ! Mais pas lui … Bref ! On finit par comprendre qu’il faut le suivre au poste de police pour notre sécurité et il demande nos passeports… grrrr….

Une fois les vérifications faites on récupère nos passeports et on range tout le barda ( melon pastèques comme on peut) pour les suivre… En roulant on se rapproche malheureusement de la voie ferrée 🙁 … Il nous fait nous garer, nous montre le poste de police à 100 m, nous dit de ne pas hésiter à venir le voir si nous avons des problèmes et repart en étant heureux de pouvoir rendre service. Retour pire qu’à la case départ . Non seulement on est tout près du train mais en plus au milieu des boites de nuit de la ville. Le bordel !

Il est 3h30, les boîtes sont toujours ouvertes… Ou c’est la musique dans les voitures… je vais peut être réussir à dormir.

***

Suite à la publication de l’article, Anna m’a apporté quelques précisions (par email) :

Elle confirme que le geste de la police était effectivement bien intentionné puisque le soir il peut arriver que les esprits s’échauffent et qu’il valait mieux assurer notre sécurité. La police n’aura surement pas tilté sur le fait que l’environnement était bruyant et que ça pouvait nous déranger. Voilà un point éclairci!

Ensuite Anna n’est pas originaire du village, elle est directrice de lycée et professeur d’histoire, et elle aime voyager dans son pays. Elle nous a gentiment invité à passer chez elle si nous étions de nouveau de passage.

A la lecture de son message, j’ai le sentiment que notre rencontre était trop courte !
J’ai sans doute sur interprété la phrase « nous avons une maison, et nous y restons pour la vie ». En fait c’est un peu comme les 3/4 des gens. C’est notre situation à tous les deux qui est exceptionnelle.
Enfin c’est toujours un peu compliqué de rencontrer les gens, et de ne pas les déranger. Pour nous l’accueil d’Anna et ses amies dans cette petite ville était déjà beaucoup et nous n’avons pas cherché à aller plus loin. Surtout qu’il etait déjà tard. Si nous étions resté un peu plus peut être aurions nous pu échanger avec Anna, qui aurait pu nous raconter un peu l’histoire et l’intérêt de la région.

Catégories : Russie

12 commentaires

rkomornicki · 30 juillet 2019 à 15:21

En tout cas ils ont l’air gentils et attentionnés 🙂

    rkomornicki · 30 juillet 2019 à 15:23

    Tiens c’est rigolo le t-shirt « Paris » de la petite !

    Estelle Rhoo · 30 juillet 2019 à 15:28

    Mais carrément ! Et on ne saura jamais mais je pense que le flic voulait vraiment nous éviter les ennuis ! Après on n’a pas une super résistance à leur musique …. et on a le droit de faire nos râleurs de citadins gênés par le bruit !!! 😜

dominique · 30 juillet 2019 à 17:30

sympa vos rencontres .

    Estelle Rhoo · 30 juillet 2019 à 18:27

    Ha oui et ça fait du bien ! 3 mois qu’on est parti et le contact humain nous est précieux ! Norvège et Finlande étaient vraiment différents de ce point de vue !

Ingrid U. · 30 juillet 2019 à 18:14

Vraiment chapeau parce que c’est bien la partie qui m’aurait fait flipper : dormir sur un parking…
Par contre, rencontrer des gens, des cultures, des tranches de vie… Top !!

    Estelle Rhoo · 30 juillet 2019 à 18:32

    Oui on est un peu plus exposé dans certains endroits mais des fois on n’a pas le choix, faut un peu dépasser sa peur … pas toujours facile. Et le côté positif ce sont les rencontres !

Mel · 9 août 2019 à 22:25

C’est plaisant de vous lire on voyage par procuration. on partage l’aventure bien tranquille derrière l’ordi comme devant un livre… Merci ! bon vent 😉 hihihi

    Ludo Maerten · 11 août 2019 à 10:17

    Génial la rencontre avec Anna. Inoubliable. Se poser à côté du poste de Police état malgré tout rassurant. Qui aurait pu frapper à la porte en pleine nuit.

      Estelle Rhoo · 11 août 2019 à 17:39

      Oui la police veille … 😀 mais des types éméchés ont quand même frappé à la porte une fois la police partie… On n’a pas eu peur puisque la police était à côté 😉…

      Estelle Rhoo · 11 août 2019 à 17:41

      Et oui ! Anna formidable ! Dommage qu’on n’ai pas fait plus connaissance ❤️

    Estelle Rhoo · 11 août 2019 à 18:27

    Merci ! 😘

Laisser un commentaire