On quitte Vesteralen pour faire la route vers le Noooord, la Laponie, on passe donc par les villes de Narvik, Tromso, Alta pour arriver au Cap Nord.

Nous sommes passés à Narvik (c’était sur la route) pour prendre un téléphérique et avoir la vue sur la ville et ….. vérifier qu’on ne pouvait plus faire de ski en cette saison…. Oui, on s’est fait un peu mal…

Tromso est la plus grosse ville du nord de la Norvège. Nous on voulait surtout y faire du gaz et la lessive, et bien sur visiter un peu. On est arrivé un samedi après 16h, donc pour le gaz et la lessive c’est raté. Dimanche c’est fermé et lundi c’est férié! Et comme ici ça ne rigole pas, personne ne bosse! Voilà ce que c’est de vivre hors du temps!

On en a profité pour faire un petit café bien sympa, et le musée polaire, super! Et le musée polaria, nul!

Le musée Polaria d’abord. On n’avait pas fait attention, il renferme un aquarium avec quelques poissons, crustacés, etc, mais surtout 4 pauvres phoques qui avaient l’air de profondément s’ennuyer dans cet espace sans ouverture sur le ciel… Malaise… Par contre il y avait un film sur les Svalbard, des îles norvégiennes au Nord du continent. Elles abritent aujourd’hui une communauté de chercheurs internationaux, encore un certain nombre d’ours (plus nombreux que les pèlerins du coin) et un centre de conservation de toutes les graines du monde. Les touristes fortunés peuvent y faire escale pour un safari photo ours par exemple. Les images du film étaient somptueuses et avec la petite musique appropriée, évidemment ça nous a donné envie d’y aller.

Le musée polaire retrace l’histoire des héros aventuriers qui ont tentés l’exploration des pôles nord et sud. Celle qui nous a le plus marqués est l’épopée de 3 ans en 1893 de Nansen et Johansen à bord du Fram, bateau qu’ils ont volontairement emprisonné dans la glace en comptant sur la dérive de celle-ci pour atteindre le pôle nord. Voyant la dérive du bateau pratiquement nulle après plusieurs mois, Nansen propose à Johansen de l’accompagner avec les chiens et des canoés pour aller jusqu’au pole. La tentative fut un échec mais l’anticipation et la confiance a permis 1- de récupérer le bateaux et l’équipage après qu’ils aient décidé de rentrer, 2- aux 2 acolytes de rester en vie en préparant leur « hivernage » dès le mois d’aout et en attendant avant de reprendre la route et d’être sauvés. Leur objectif principal était la recherche et une meilleure connaissance du terrain et de la « biodiversité ». Ils ont apporté beaucoup d’informations à la suite de cette expédition (y compris que la mer était très profonde sous la glace). Le récit plutôt détaillé réalisé par le musée nous a donné envie de chercher de la lecture sur cette aventure incroyable.

Autre héros national, Amundsen qui a réussi à joindre le pôle sud à bord du même bateau! Le Fram en 1911 . Le musée expose leurs conditions de vie, les bateaux, les instruments, les photos des protagonistes….. Amundsen avait vraiment une gueule de dur à cuire… Ça ne devait pas être marrant tous les jours…

Enfin est exposée l’histoire de la chasse à l’ours, aux phoques et aux baleines qui se faisait pour l’essentiel aux Svalbard : la vie des chasseurs coupés du monde pendant 6 mois de l’année et vivant dans des conditions d’ermites, la commercialisation des peaux principalement en Russie et en Europe de l’est. On comprend bien que la chasse est inscrite dans les traditions du pays, mais ça ne me fait pas pour autant apprécier la chasse qu’ils continuent de pratiquer aujourd’hui. Avec la baisse de la demande, ils continuent de chasser et réservent les peaux en attendant une hausse du cours. Mouai. Sans commentaire 🙁 Pour les baleines, on peut manger leur viande dans les restaus, mais pour NE PAS cautionner je mets mon véto.

Voilà pour Tromso, petite ville tranquille qui se modernise, et qui est agréable à visiter même quand presque tout est fermé :p.

Ensuite direction Alta, via une route magnifique.

Alta c’est la dernière chance avant la Finlande pour faire du gaz. Cette fois ça a marché. Lessive aussi! On en a profité pour visiter le musée des gravures rupestres. Assez impressionnant de voir ces gravures datées jusqu’à 7000 ans avant JC. On en a trouvé une qui nous a fortement parlé! Quelle coïncidence….

Enfin direction Cap Nord! C’est un pari risqué car il fait rarement beau là-haut et c’est blindé de monde. Mais on ne pouvait pas passer à côté. On commence par un petit restau pas loin pour gouter au crabe royal! Ben oui! Ce crabe venu de Russie qui peut mesurer jusqu’à 2m d’envergure et qui envahit peu à peu les côtes norvégiennes et détruit les filets de pêche. Ça n’empêche pas les pays de réguler la pêche au crabe et de le faire payer une blinde… 🙂 Et on ne mange que les pattes. On en a fait un repas, copieusement arrosé…. d’eau. Le restau qu’on avait choisi pour la dégustation était réputé sans payer de mine, et ne servait apparemment pas de vin. Et vu le prix du crabe, on n’avait pas envie de faire un prêt à la conso pour l’accompagner d’un bon petit blanc qui m’aura quand même manqué 🙂

Une fois repus nous partons en direction du Cap Nord, à 10km. Oui oui cette fois c’est la bonne! Le temps est clément on se doute qu’on ne verra pas le soleil, ils annoncent nuageux dans la soirée. Bref. L’arrivée donne le ton : on fait la queue pour payer l’entrée, et on paye 50 balles pour le CC et nous 2. Évidemment interdit de garer le CC ailleurs… On compte 20 bus et un nombre incalculable de CC et de voitures garés.

On se gare, on file direct au monument emblématique : le globe. Et finalement c’est joyeux! C’est l’effervescence ici. Les gens sont là, dehors il n’y a pas grand chose à faire, rien n’accroche le regard à l’horizon sauf quelques gros cargos loin sur la mer de Barents, on ne peut même pas regarder le soleil directement, juste le prendre en photo, et attendre… On remarque que la partie dégagée du ciel est complètement bleue, et pas du tout zébré de traces d’avions de ligne.

Les gens se prennent en photo dans tous les sens, appellent même leur famille ou leurs potes… Il y a toutes les nationalités. On vous poste des photos Facebook 🙂 et on attend… Minuit ! C’est pas un scoop le soleil reste voilé, mais on a quand même beaucoup de chance et c’est magnifique. On entend un bouchon de champagne sauter, on est au bout du monde (du continent), on est content 🙂 !

On traverse rapidement le « centre » du cap nord, où il y a boutiques, restaurants, chapelle œcuménique et poste, pour aller voir un petit film de 15 min sur la Norvège… Et même si c’était une grosse pub pour la Norvège (je vais finir par croire qu’ils sont bons ou que je deviens sentimentale) c’était super émouvant de voir une ode à la nature dans toutes les saisons, la nature est belle et on sent que les touristes qui viennent sont là pour elle.

Voilà voilà, la Norvège ça nous gagne!!!! C’est presque la fin de notre séjour ici mais on a très très envie de revenir… Comme souvent avec les pays qu’on visite, mais là quand même! La nature est belle, ici elle est reine et respectée, c’est très enthousiasmant.

Le lendemain, puristes que nous sommes, nous randonnons jusqu’au « vrai » cap nord du continent, sur 18km(AR) avec un petit dénivelé de 500m. Le cap nord, le vrai, ça se mérite! On est beauuuuucoup moins nombreux 🙂 !
On l’a fait parce que le temps nous le permettait. Belle balade, paysages hostiles, sauvages et peuplés de rennes, (enfin de ce qu’on a réussi à voir 🙂 ) Du cap, on a vu le cap : l’endroit où on était « cette nuit ». Comme on le fait depuis qu’on randonne en Norvège, nous avons inscrit nos noms sur les carnets mis à disposition sur chaque lieu de rando, et on est rentré, un peu crevé.

On prévoit un nouveau passage par Alta pour la 2ième bouteille de gaz, et une traversée du pays SAME (nom politiquement correct de la Laponie) pour aller en Finlande. On appréhende un peu le contraste avec la Norvège…

Catégories : Norvège

4 commentaires

Alinetonson · 17 juin 2019 à 12:53

ah là là… :-)) c’est trop beau ! Les rennes, excellent, le crabe fait trop envie, et juste Estelle sur la photo, on dirait que tu as environ… 30 ans de moins 🙂 :-))) bon, par contre, en effet si vous voulez devenir de vrai aventuriers, il va falloir vous acheter la tête qui va avec :-)) Amundsen :-))
Sinon, c’est beau c’est beau c’est beau… 🙂
Je prends du retard il faut qu’on se fasse une séance rattrapage avec les petits qui demandent des nouvelles…
Mathieu a dit qu’il voulait inviter Philippe Estelle, Patrick et Cécile pour son anniversaire…. l’année prochaine? ;-))
Bizzz

    Estelle Rhoo · 18 juin 2019 à 18:05

    Houla comme ça fait super plaisir! Finalement on publie un peu plus que prévu, ça ressemble plutôt à un journal de bord 😀 . On vous fait des grooos bisous à tous,
    Pour l’anniversaire de Mathieu, bah oui avec plaisir 🙂
    Tu diras aux enfants que demain nous allons voir le père noël. S’ils veulent, derniers souhaits à envoyer par SMS, on transmettra 😀
    gros bisousss!!

Debreucq Michel · 19 juin 2019 à 10:09

Les paysages sont sublimes (même sous la brume), mais les commentaires sont également savoureux et nous prenons un vrai plaisir à découvrir l’ensemble.
Bonne route et grosses bises

    Estelle Rhoo · 19 juin 2019 à 13:16

    Un plaisir de vous lire aussi ! Gros bisous à la familia ! 😘

Laisser un commentaire