On quitte les îles Lofoten pour aller vers les îles Vesteralen, et plus précisément dans la ville d’Andenes sur l’île d’Andoya, . Nous sommes passés par Stokmarknes pour la visite du musée de l’Hurtigruten.

L’Hurtigruten, c’est un monument de l’histoire Norvégienne. C’est l’express côtier qui trace la route d’un bout à l’autre du pays depuis environ 1880. Il a grandement participé à l’essort économique du pays, d’abord en servant aux échanges entre le nord riche en poisson mais complètement isolé et le sud, puis comme moyen de transport privilégié pour les locaux, et aujourd’hui comme bateau de croisière touristique. Je la fais courte. Je n’ai pas fait de photo, mais la visite vaut le détour : petit film hypnotisant sur la salle des machines, histoire de l’évolution des technologies avec le passage de la navigation à vue vers le GPS, exposition d’échantillons de vaisselle, et évolution de la vie des passagers y compris la suppression des classes de voyage. Les photos donnent un aperçu de la vie à bord au fil du temps, et c’est vraiment réussi. La visite d’un bateau grandeur nature sera possible à partir de 2020. On y retourne dans 2 ans?

Bref, ça nous a donné envie de faire un bout de route en Hurtigruten, mais on ne peut pas emmener le CC, faut voir l’organisation et le cout.

Ensuite on a pris la route vers Andenes. On a longé la côte avec à droite la plage et au loin derrière la mer, la vue sur les côtes norvégiennes, et à gauche, les « marais » . Très sauvage. Magnifique.

Andenes, c’est LA ville pour les excursions en bateau pour voir les …. Baleines! Elle n’est pas réputée avoir de charme mais elle nous a beaucoup plu. Une ville avec une base aérienne d’où décollent des avions à hélice… Une ville du bout du monde.

On sait déjà qu’on ne pourra pas voir de baleine, elles sont dans des mers plus chaudes à cette saison. Mais on peut voir des cachalots! On hésitait entre les gros bateaux d’excursion à 50 passagers, et le zodiaque de max 10 personnes. On a choisi le zodiaque et on a bien fait. L’entreprise qui nous a emmené était vraiment pro. Petit exposé sur la vie des cachalots, leur mode de communication, ce qu’ils mangent, leurs déplacements géographiques, pourquoi on les trouve dans le coin, etc.. Ensuite on enfile les combinaisons de cosmonautes par dessus nos doudounes pour pas avoir trop froid (surtout) si on tombe à l’eau, ensuite gilet de sauvetage. Presque 3h en mer. On a un bol immense, grand soleil, mer calme, et grande visibilité. C’est fantastique. On aperçoit un bateau de pêche, on s’éloigne vraiment des côtes. Et enfin ils en voient un ! On le repère au jet d’air qu’il souffle par « sa narine gauche »… Bref, on s’approche d’une certaine manière pour ne pas le perturber, et pas trop près non plus. On coupe le moteur et on l’observe jusqu’à ce qu’il plonge pour aller chercher sa nourriture dans les eaux profondes. On fera ce petit jeu 4 fois, dont une où le cachalot s’est dirigé tranquillement vers nous. Apparemment ceux qu’on a vus faisaient entre 15 et 20 m. (moi je ne sais pas). On est rentré super content de notre sortie. Et pendant le retour j’ai aperçu un… MACAREUX! Vu de mes propres yeux! Mais ça n’a ému que moi 😐 Ensuite ils nous ont montré les photos qu’ils avaient réalisées pendant l’excursion, et expliqué que les queues de cachalot étaient comme leur emprunte digitale, et proposé de participer à la recherche pour « sauver les baleines! »(ou plutôt étudier les trucs marins du coin). Les photos ci-dessous sont les miennes! 😀 et je n’arrive pas à les trier !

Le lendemain météo moins clémente, on décide quand même d’aller voir les macareux (ça devient une obsession) sur l’île de Bleik. Pas le même style mais tout aussi bien. Mon objectif et nos yeux étaient un peu justes pour apprécier pleinement ces charmantes petites bêtes, mais c’était déjà pas mal!

Allez hop! en route vers Tromso!

Catégories : Norvège

8 commentaires

Debreucq Michel · 11 juin 2019 à 08:53

Nous avons eu la chance de faire un petit trajet sur l’Express côtier, de Bergen à Molde, en fin de semaine.C’était très curieux de voir cette activité: Les étudiants (à partir du lycée) ou les travailleurs rentrant au pays. Le bateau accostait au milieu de nulle part où 4 ou 5 voitures attendaient les voyageurs pour les ramener chez eux passer le W.E.
Ils feraient le voyage en sens inverse le lundi pour retourner au boulot….
Ambiance très agréable à bord. Peut-être moins le lundi matin ???

Par ailleurs, félicitations pour les photos des macareux.

    Estelle Rhoo · 12 juin 2019 à 10:07

    Oui ça doit être plaisant d’observer la vie à bord de ce bateau. Philippe me dit qu’on profitera d’un prochain voyage en hiver pour prendre l’Hurtigruten 😃. On se dit qu’il faut qu’on revienne en hiver de toute façon !

matthieu constancis · 11 juin 2019 à 10:00

Yeah, nous on avait vu les baleines au quebec. Des rorquals en fait mais qui font aussi pres de 20m. C’est bien impressionnant, et on a suivi le mm scénario (zodiac, combinaisons, peur de finir dans l’eau glacée en approchant les monstres, …).
Voilà sinon à lyon il pleut et on est au taff ….
Bizous

    Estelle Rhoo · 12 juin 2019 à 10:10

    Mon petit Matthieu nous on a plus du tout la notion du temps ! 😜 plus de we plus de taff ! Sinon ici je pense que l’eau est peut être un poil plus chaude à cause du golf stream … enfin on endurait bien le bonnet quand même. Des bisous, couraaaaage pour le taf !

maerten ludo · 11 juin 2019 à 20:15

Magnifique !!! Total dépaysement. J’aime aussi beaucoup les macareux. Merci pour le partage.

    Estelle Rhoo · 12 juin 2019 à 10:11

    Et alors les baleines elles sont pas jolies aussi !!! 😜 Oui la Norvège c’est quand même paaas maaaal du tout !!!

Cécile M Alcyor · 9 juillet 2019 à 12:29

Bravo pour les photos des cachalots !

    Estelle Rhoo · 9 juillet 2019 à 21:17

    😂 merci 🤗

Laisser un commentaire