Hé hé…. J’avoue on était un peu anxieux le matin quand on a pris la route pour passer la douane 😀

On avait bien tout rangé (comme toujours), nettoyé un peu (comme toujours), et préparé nos papiers. On avait lu et entendu un tas de trucs effrayants, du genre « ils peuvent vous garder le camping car jusqu’à 3 jours ou vous le faire vider complètement ». On s’attendait au pire! Pour essayer de « gagner » du temps Philippe avait prévu un passage par une douane pas trop fréquentée.

Hé bien nous avons mis 3h30 pour passer la frontière! Nous sommes fiers de nous! Une heure pour sortir de la Finlande, 2h30 pour entrer en Russie. Le plus difficile était de savoir à quels guichets faire la queue. Il y en a 2 : un pour nous, un pour le CC. On a tenté un 3ième , bah c’était pas la peine, c’était pour les Russes (mais rien pour le signaler)… On n’était pas à une queue près :-).

Les douaniers russes ne parlaient presque pas anglais, donc c’est cool tout le monde était gêné, et je crois même eux plus que nous. En plus on les a perturbé avec le carnet de passage en douane, obligatoire uniquement pour l’Iran. Ils ne connaissaient pas le document. Mais une fois qu’on a réussi à leur faire comprendre que c’était du tourisme ça s’est tout de suite mieux passé!

On les voyait ouvrir les coffres des voitures, pour nous rien du tout! Le type a demandé s’il fallait qu’il enlève ses chaussures avant de monter dans le camping-car! Il n’a pas ouvert un seul placard, ni même la soute, il a juste demandé de soulever le lit, et ils ont fait entrer un chien pour détecter les substances illicites… C’est tout!

Et cela dit on a rencontré des français passés par une autre douane qui ont mis 14h30, à cause d’une panne informatique, et des prises de photos du contenu de tous leurs placards…. Bref!

Ensuite on a pris la nationale pour Saint Petersbourg. Nous étions sur une 2 * 2 voies….. Et là… C’était la route de l’apprentissage… La règle, c’est qu’il n’y a pas de règle :-p ! Enfin si, elles sont tacites :

1 – La tendance c’est de rouler essentiellement sur la voie de gauche. La voie de droite étant plus étroite et couverte de ralentisseurs.

2 – Les marquages au sol, on s’en fout. Les lignes blanches peuvent être passées allègrement pourvu qu’il n’y ai personne en face. De toute façon des fois elles sont complètement effacées.

3 – Le plus important, c’est lorsqu’on veut doubler : il faut attendre que la voiture ou le camion devant veuille bien se rabattre sur la droite. Sachant que la voie de droite est marquée de ralentisseurs. D’où la règle n°2 : si t’as pas la patience, tu passes la bande.

Une fois qu’on a compris le truc, c’est bon. Mais croyez-en mon expérience, c’est légèrement stressant…. :p. Et pour rassurer tout le monde, nous on n’a pas suivi la règle n°2.

L’immense tour Gazprom qui se rapproche annonce notre arrivée à Saint Petersbourg… Entrée dans la ville, rien à signaler. On retrouve la ville avec les nombreuses voies routières qui la traversent, les bouchons, le bruit, la pollution. La conduite n’est pas folle comme on le voit sur Youtube (pourvu que ça dure), et même les Russes sont courtois puisqu’ils nous laissent traverser les files congestionnées (pourvu que ça dure).

Nous avons eu la chance de trouver une place de parking dans un complexe sportif, donc surveillé jour et nuit, avec eau et électricité. Je ne vais pas dire qu’on était au calme à cause du passage incessant des voitures, mais ce petit coin de verdure, en pleine ville, situé à 1 km du métro, c’était quand même pas mal du tout!

Maintenant y a pu ka! Même si on n’a pas vraiment préparé les visites. En plus on a raté de peu ma chère petite cousine, dommage :-(. Mais ses bons plans associés au blog de Matthieu (onpart.fr) nous aideront à visiter cette ville qui nous parait immense.

Catégories : Russie

4 commentaires

rkomornicki · 13 juillet 2019 à 22:31

спасибо! Amusez-vous bien (et bon courage lol)

    Estelle Rhoo · 20 juillet 2019 à 19:11

    спасибо, spaciba, c’est presque le seul mot qu’on connaisse 😀

Ingrid · 13 juillet 2019 à 22:39

Bon chance !!
(Difficile de faire l’accent par écrit… référence à Taken)

    Estelle Rhoo · 20 juillet 2019 à 19:16

    jusqu’ici tout va bien !

Laisser un commentaire