Autant le dire tout de suite, pour nous c’est carrément laborieux. On a enchaîné la Laponie déserte (et mystérieuse), un bref passage sympathique à Rovaniemi et Oulu, puis de nouveau le désert à cause de la fête de l’été. Nous avons fait des chouettes visites, mais clairement pour moi ça manque de vie…

Après Oulu on veut fêter l’anniversaire de Philippe et profiter du soleil et de la mer, donc on décide de continuer à longer la côte ouest. Nous ferons les villes de Vaasa, Kristinestad, Reposaari et Rauma.

Donc! Nous sommes le 21 Juin, on ne sera pas en ville ce soir là mais on fêtera l’anniversaire 2 fois. On passe d’abord une nuit sur la marina de Bosund, un petit port d’où nous observerons les petits bateaux partir pour le week end dans leur petite cabane, dans la forêt au bord de l’eau, avec un léger sentiment d’être puni de devoir rester là. Mais c’est pas grave! On fait quand même péter le champagne pour Philippe, avec une pensée pour Arnaud! Et on passe une bonne soirée dans ce joli paysage paisible, si si !

Le lendemain nous prenons la route pour Vaasa. Une ville qui reste assez importante où on pourra visiter le musée de l’Ostrobotnie ou Terra Nova (dédié à l’archipel de Kvarken qui s’agrandit grâce à l’isostasie), et où on pourra trouver un endroit sympa pour boire un coup.

D’abord le musée était fermé, et évidemment quand le guide dit que « les jeunes » fêtent le solstice d’été en ville, il faudrait qu’il précise un peu (cf l’article précédent sur la Finlande). On s’est baladé dans Vaasa, le samedi 22 juin. Vas-yyyy (elle est facile), je crois qu’on n’a jamais vu une ville aussi vide de toute notre vie! Paris le 15 août à coté c’est du pipi de chat! Tout était fermé, les seuls badauds qu’on a croisé étaient des clochards, quelques très vielles personnes peut être un peu seules, 3 ou 4 touristes et des rebelles qui faisaient une soirée « rétro »(années 90) dans un bar au bord de l’eau. On a tenté le bar, il n’avait pas de wifi (Houuuu), je ne devrais pas le dire, mais ça sentait la loose :-(. Avec Philippe on a décidé de rentrer et notre soirée s’est finie sur une note un peu amère. On a quand même fini le champagne. :p

Bon, on trouve des trucs à visiter pour les jours suivants :

Dimanche, on va visiter le cratère de Södorfjärden, provoqué par une météorite il y a 520 millions d’années. Il était devenu un lac, puis asséché pour être cultivé. Des petits panneaux explicatifs dehors retiennent l’attention de Philippe, le centre d’exposition (au centre du cratère) ouvre pendant notre lecture et Philippe entre pour voir s’il y a une suite à l’exposition. La personne l’accueille et lui dit que l’entrée est à 6 euros. Comme c’est un peu la loose en ce moment niveau visite, je dis à Philippe d’y aller et je l’attendrais. Ha ha ha…. Après qu’il ai visionné un petit film, le type a tenu à lui expliquer point par point tout ce que Philippe avait déjà lu. Ils ont passé plus d’1 heure ensemble. Maintenant je crois que Philippe peut refaire l’exposé à l’aise Blaise.

Ensuite petite visite de Kristinestad, sa belle église et ses maisons en bois couleur pastel, déserte. Puis Reposaari, ancienne ville de pêcheur connue maintenant pour être un village mignon et calme pour passer le week-end. On campe encore une fois sur la Marina, et on se balade. Il fait beau et tiède (pas encore complètement chaud à cause du vent) ça fait du bien. Même si les restaus sont fermés et qu’il n’y a presque personne.

Puis la plaage! On a repéré YYTARI. On va s’installer un peu au soleil, bouquiner, glander un peu quoi… C’est joli ça m’a rappelé la mer du nord 😀 ! Mais avec plus de vent. On a tenté de s’installer et on a laissé tomber à cause du vent et du froid. Dommage c’était joli.

Petit intermède chez le Leroy Merlin du coin pour trouver de quoi accrocher mon appareil photo dans le CC. On a ri devant les noms des rayons. De toute façon en général on ri en essayant de lire les noms finlandais. On trouve cette langue charmante. Elle peut être musicale, ou pas, selon le locuteur. Les R sont roulés comme en espagnol, il y a beaucoup de K, et beaucoup de voyelles assez souvent doublées et prononcées. Kou-roukoukou-roukoukou-stoich-stoich! 😀

Et on retourne visiter. Cette fois Sammallahdenmäki, une nécropole de l’age de bronze (1500 av JC). Concrètement ce sont des kerns, des tas de pierres avec un minimum de forme sur lesquels on n’ose pas monter. La balade dans la forêt était sympa, j’étais étonnée de voir autant de lichen, mais la visite un peu hermétique. Mouais.

Retour en ville avec la visite de Rauma. Nous sommes arrivés en fin d’après midi, encore une fois dans une ville déserte. 🙁 Pffff. Petit restau (cette fois ouvert! Yesss!!!!) et on retente notre chance le lendemain matin. Ce qui nous aura réussi puisque la ville était un peu plus animée. C’est une ancienne ville de pêcheurs, et de dentellières. Le truc rigolo, ce sont les petits chiens qu’on trouve très très souvent sur le rebord des fenêtres : en fait ce n’est pas anodin; quand les hommes étaient en mer, leurs femmes tournaient les têtes des chiens vers l’extérieur; quand les hommes étaient de retour au foyer, les chiens étaient de nouveau tournés vers l’intérieur. Un message pour les amants?? Aujourd’hui c’est plus en souvenir du passé, et pour amuser les touristes.

Ensuite nous rejoindrons Turku, ville importante et point de départ vers les îles où cette fois on compte bien en profiter.

Catégories : Finlande

4 commentaires

Arnaud Pochat Baron · 1 juillet 2019 à 18:20

haaaaa heureux que ce Champagne vous ai ravis 😉

    Estelle Rhoo · 6 juillet 2019 à 07:58

    Merci mon chou ! ❤️🥂

Alain C. · 3 juillet 2019 à 14:45

Ah oui, joyeux anniversaire Philippe !

    Philippe · 6 juillet 2019 à 07:55

    Merci Alain!!! 😉

Laisser un commentaire