De Bichkek nous partons découvrir les vallées du sud. Nous ne les ferons pas toutes, ce ne sont pas les plus belles et elles sont assez fréquentées par les habitants de Bichkek les week-ends, donc…

On passe par Tokmok pour voir la tour de Burana, et surtout les balbals entreposées à coté. La tour penchée de Burana date du 9 ou 11-ième siècle selon les différents guides. C’était un minaret de 45m de haut à la base, mais après un tremblement de terre, sa version restaurée mesure 25m. Elle est visitable. Les balbals sont des stèles anthropomorphiques, elles sont érigées en hommage aux personnes importantes disparues. Elles ont leur petit charme 🙂.

Après cette courte visite, nous campons dans un chemin au milieu des champs. La soirée se passe « presque » tranquille puisque un champs à côté de nous est en train d’être récolté. Pas trop gênant et surtout ça ne dure pas trop longtemps. A un moment on a entendu un gros poc qui nous a fait sursauter. Philippe est sorti voir s’il y avait quelque chose dehors…. Rien vu, mais dans le noir, c’est difficile…

Au petit matin, on fait le tour du camping car : un faisan git à coté 🙁. C’était sans doute lui hier soir, il a du fuir à l’approche du tracteur. Snif… On vérifie le cc, pas de trace de coup. Bon tant mieux. On laisse le faisan où il est, je ne sais pas préparer ce genre de truc.

Nous allons dans la vallée de Kegeti. On se gare au bout d’une piste. En route pour une belle randonnée. Et là! Ho merde !!! Emmerde N°1 : Le phare gauche du camping car est complètement explosé! Il tient encore mais en mille morceaux. Pas question ici de trouver un phare de rechange… Déjà en France c’est la galère… Bon ben on le laisse comme ça pour l’instant et on part randonner. Moi l’esprit pas tranquille quand même, bien que pour l’instant on ne puisse rien faire. Et en plus maintenant on a un camion qui louche!

Sur le chemin la végétation commence à prendre les couleurs de l’automne c’est assez joli. Je ne peux pas m’empêcher de penser aux photos de calendriers de la poste! LOL. On longe d’abord la rivière puis on monte assez raidement jusqu’à un plateau où on déjeune, et on continue de monter de façon assez soutenue jusqu’à un magnifique lac de couleur bleu glacier. Le lac Kol-Tor. On fait une pause au lac, on observe les montagnes alentours et on voit la vallée au bout de laquelle on suppose le glacier. La lumière est belle, il reste de la neige. Il y a 3 ou 4 randonneurs au loin. A part ça nous sommes seuls. C’est un bel endroit pour un bivouac. Vraiment une très chouette rando.

Puis nous redescendons, et croisons des randonneurs qui montent. 3 groupes de 3 ou 4 personnes qui à chaque fois nous ont demandé si le lac était encore loin. C’est bizarre d’entreprendre une rando sans trop savoir où on met les pieds?! Celle là faisait 1000m de dénivelé.

On retourne au camping car, et des gens du coin discutaient pas loin devant leur maison… A notre arrivée ça n’a pas manqué 😄. Ils s’adressent à Philippe, lui demandent d’où nous venons et si nous dormons dans le camping car. Nous faisons une petite visite, ils sont enchantés. Le mari s’assoit et propose en rigolant d’échanger une vache contre le camion! Mais bon, ils ont 8 enfants… Donc ça ne rentre pas là-dedans! 😁

Le lendemain direction la vallée d’Alamedin en passant par un joli plateau avec vue sur les sommets enneigés. Une fois dans la vallée on cherche un endroit pour se poser et on passe devant un restau où un camping car est garé. C’est très très rare pour être souligné. En plus il m’a semblé que c’étaient des français… On se gare.

Alors c’est pas un camping car c’est un 4*4 aménagé 3C Cartier. La classe… Ce sont des 74, on a envie d’aller leur parler. On les trouve attablés au restau, on engage la conversation et ils nous invitent gentiment à nous assoir avec eux. On a bien parlé pendant ce déj, et on commence à comprendre le genre de voyageurs que sont Babeth et Gérard. Des vrais baroudeurs hors des sentiers battus. D’où l’engin garé sur le parking. Ils sont en voyage depuis mai, ils viennent de Mongolie, ont traversé le Kazakhstan et parcouru le Kirghizistan. Ils rentrent dans quelques jours en France. Comme on a à peu près les mêmes plans pour la soirée, on fini par passer la soirée ensemble 😃. Gérard ancien guide de haute montagne et Babeth ancienne prof ont déjà parcouru pas mal de magnifiques destinations à travers le monde. C’est pas tant le nombre mais la qualité de leurs voyages qui m’a impressionnée. Ils ont rencontré des situations périlleuses (qui ne me donnent pas du tout envie) mais ils ont parcouru des pays comme presque aucun touriste ne le fait : vraiment sortir des sentiers battus et découvrir des paysages somptueux. Gérard nous a montré ses photos de Mongolie, je n’imaginais pas que ces paysages existaient. A tomber par terre. C’est décidé, on ira là-bas un jour avec un véhicule qui va bien! Même au Kirghizistan ils ont pu accéder à des endroits impossibles pour nous. Du coup… Ça donne vachement envie! Gérard, Babeth, vous nous avez vendu du rêve! Mais chaque chose en son temps! On profite déjà très bien de ce qu’on a, on expérimente, on apprend, on enregistre pour plus tard!

En tout cas on a passé une super soirée! Et je compte bien qu’on se revoie sous peu entre deux voyages! Le lendemain, préparatifs de fin pour les baroudeurs, réveil tranquille pour nous. Nous nous disons au revoir et chacun reprend sa route.

Nous continuons vers la vallée de Sokuluk. Allons assez loin sur une piste et au détour d’une malheureuse marche arrière, emmerde n°2 : nous arrachons une bavette arrière du cc. Bon! Pas de réparation immédiate possible, c’est pas critique, ça pourra attendre.

Dans la loi des séries, comme on en avait parlé la veille on a vérifié si on avait toujours le papier du véhicule que la douane russe nous avait donné. Gérard nous avait expliqué que le document était valable pour la Russie le Kazakhstan et le Kirghizistan et qu’il était nécessaire pour sortir de ce dernier pays. On ne connaissait pas cette « subtilité ». Après recherche, emmerde n°3 : On n’a plu le document! Merde! Comme il ne nous avait pas été demandé après la Russie, on l’a jeté. Philippe vient d’écrire à l’ambassade pour connaitre la démarche à suivre. Nous allons devoir aller déclarer la perte du document à la police ☹️. Nous le ferons à Och. On ne sait pas ce que ça va donner. Suite au prochain épisode.

Nous randonnons quand même un peu jusqu’au bout de la vallée mais avons la flemme de monter voir une cascade, les couleurs sont belles mais il y a de la brume à couper au couteau. Petite marche de 7 km aller retour et puis s’en vont….

Nous trouvons un autre campement dans une autre vallée pas loin de la route qui mène vers Och. Soirée tranquille, belle météo mais toujours une sale brume qui empêche les photos. Nous allons nous coucher et nous faisons réveiller vers 3 h du matin par un CLAC! Oui oui, un CLAC! Emmerde n°4 : le vélux de la douche vient de se prendre une rafale de vent, et il est partiellement cassé 😕. Pourtant à chaque campement on vérifie la météo, (pluie et vent), et la fermeture des fenêtres et vélux avant d’aller dormir. Cette fois on a oublié les vélux. Pffff…. Bon déjà il n’y aura pas de problème d’étanchéité car un seul vitrage est cassé sur les 2. On vient de le recoller, ça à l’air de tenir, on verra ce que ça donne dans le temps.

Enfin, j’espère terminer la série, emmerde n°5 : on vient de s’apercevoir qu’il y avait une fente sur le haut du réservoir d’eau propre. On ne sait pas depuis quand elle est là, on n’a pas souvenir d’avoir eu un choc ou une torsion quelconque… Peut être même qu’elle était là avant… Elle n’a pas l’air de fuir. Mais c’est embêtant. Il va falloir surveiller et peut être colmater, à la condition que l’on retrouve de la sika puisque notre stock est épuisé (une fois entamé on ne peut pas conserver ces tubes à la c….)

Ni vélux, ni phare, ni réservoir d’eau ne seront totalement réparables avant notre retour en Europe. Il faut espérer que ça tienne. Ce ne sont pas des grands problèmes. Ça aurait pu être pire, un pare-brise cassé au lieu d’un phare, un vélux irréparable, une jambe cassée 😝. Pour les papiers on verra. Est ce que c’est parce qu’on se relâche? Je ne crois pas. Il y a des moments comme ça, ça use un peu sur le coup, faut faire avec.

Cela dit, nous reprenons la route et allons vers Toktogul! Il va falloir passer un col à 3500 m d’altitude avec un charmant petit tunnel … 🤨

.

Catégories : Kirghizistan

9 commentaires

Cécile M · 25 septembre 2019 à 13:22

Magnifique les plateaux vers Alameddin et le lac de montagne ! On espère que les em..bêtements vont s’arrêter là

    Estelle Rhoo · 26 septembre 2019 à 16:37

    Oui les paysages sont très variés sans faire beaucoup de km c’est vraiment chouette. Pour le reste, rien de bien méchant, faut que ça tienne jusqu’au bout c’est tout ! 🤞

Debreucq Michel · 25 septembre 2019 à 14:24

Toujours dans des paysages de rêve; Mais pas prévus pour nos mécaniques modernes…

    Estelle Rhoo · 26 septembre 2019 à 16:35

    Oui c’est vraiment magnifique. Pour le camping car on fait quand même attention. La prochaine fois on le fera en 4*4 ! 😉

rkomornicki · 25 septembre 2019 à 14:52

Photos vraiment magnifiques ❤️
Le faisan c’est peut-être un porte-malheur au Kirghizistan 😬 ? En tout cas, depuis qu’il a tapé votre camping car (c’est lui qui a éclaté le phare ?)… Faut demander aux habitants du coin, ils doivent connaître les actions à faire pour chasser le mauvais sort 😄
Bon, sur ces conneries, bon courage, rien de bien grave ! Bisous

    Estelle Rhoo · 26 septembre 2019 à 16:31

    Dis donc toi !!!! T’arrêtes oui ! 🤨 Oui on pense que c’est lui qui a éclaté le phare … le pauvre .. Je lui aurai bien piqué quelques plumes pour faire un bel attrape rêve , j’ai pas osé. Bisous !

Alinetonson · 25 septembre 2019 à 20:05

Les couleurs de fou !!! On envoie plein d’ondes positives anti emmerdes 😁

    Estelle Rhoo · 26 septembre 2019 à 16:27

    Merci ! On reçoit, on reçoit ❤️👍

Dernière étape magnifique - Sur le tapis du vent · 9 octobre 2019 à 19:14

[…] le document délivré par la douane Russe pour notre camping car, dès la sortie de la Russie (« du rêve et des emmerdes »). C’est vrai quoi? Pourquoi garder un tel papier qui prend de la place et du poids?!! Lol. […]

Laisser un commentaire