A chaque fois qu’on quitte un pays on se dit, « on reviendra, c’était un super pays ». On l’avait dit pour l’Indonésie (il y a longtemps), l’Islande, la Norvège, le Kazakhstan, etc…

Et bien là…. C’est encore plus!!! Quel merveilleux pays! Nous qui aimons la nature, on a vraiment été servi. Les paysages sont variés et à couper le souffle. Les montagnes n’ont rien à voir avec nos chères Alpes françaises (on a évité les spots ressemblants). On demanderai à un enfant de dessiner des montagnes, son dessin deviendrai réalité dans ce pays magique.

Nous avons pu camper en toute liberté où nous voulions et pratiquement toujours entourés d’animaux. Chevaux, vaches, moutons, chèvres et ânes, leur omniprésence en liberté, était carrément apaisante, zenifiante! On a pu observer une vie en harmonie avec la nature et les animaux (même si on les mange ;p) et ça fait du bien.

Les Kirghizes sont vraiment accueillants et sympathiques. Souvent curieux (à cause du camping car), et toujours bienveillants. La tradition nomade et une partie musulmane du pays y sont certainement pour quelque chose. Quand les enfants faisaient signe à notre passage, j’avais l’impression d’être la reine d’Angleterre 😀

N’oublions pas les habitantes! Comme certaines de vous l’ont remarqué, les femmes Kirghizes n’apparaissent pas sur les photos. Il y a plusieurs raisons : je ne vais pas faire de généralités, je parle uniquement de notre expérience !

D’abord, nous les avons peu côtoyées. A la campagne ou à la montagne, elles travaillent dans les fermes, les hôtels et les yourtes, mais au service ou à l’arrière plan, aux cuisines, au ménage. Comme nous sommes restés dans le camping-car la majeure partie du temps nous avons eu peu d’échanges avec elles. La seule fois où j’aurai pu prendre quelques photos était à Song Kul, et je n’ai pas osé demander 🙂

Nous avons pas mal randonné, et circulé dans les montagnes, donc rencontré des gardiens de troupeaux. Ce métier est masculin. Les gardiens ont besoin de monter à cheval, ce que ne peuvent pas faire les femmes, « c’est mal vu ». On en a vu quelques unes mener des vaches aux abords des villes, mais elles étaient à pied… Ce qui ne doit pas faciliter la tâche.

J’ai remarqué aussi, surtout à Arslanbob que certaines filles se cachaient quand je sortais l’appareil photo. Donc dans ce cas, pas la peine d’insister…

En ville c’est différent! Toutes les religions et tous les styles se côtoient, des filles voilées (de plusieurs types : « à la catholique ou musulmane ») étaient au bras de filles aux longs cheveux noirs! Des filles en jupe, en pantalon, en tailleur… La modernité quoi… Malgré cela, je ne me suis pas résolue à faire des photos « à l’arrache », parce que pas envie de voler des photos aux filles qui ne l’auraient pas voulu.

Donc c’est bien dommage, parce qu’elles sont belles les Kirghizes avec leur visage rond, les yeux bridés et les foulards colorés (souvent rouge vif) dans les cheveux! Mais ça restera dans nos têtes!

Ci dessous entre autre, des recadrages où l’on voit quelques femmes au hasard…

Quant aux hommes… Ils sont des fois carrément fiers de poser, c’est beaucoup plus facile! 😉

Ensuite dans nos échanges, c’était assez frustrant que les hommes s’adressent uniquement à Philippe, et lui demandent son nom, son age, le nombre de ses enfants… Moi si je ne m’incrustais pas, rien à carrer! Mais c’était loin d’être systématique! Et honnêtement en France, ce genre de chose peut encore arriver… Si si…

Voilà pour nos impressions.

Sinon, c’est un vrai bonheur de circuler dans ce pays où on se sent libre et en sécurité (sous réserve de ne pas traîner du coté des zones problématiques avec le Tadjikistan, c’est évident).

Nous sommes restés 6 semaines et on ne les a pas vues passer. Le pays est assez petit mais ses routes et ses randonnées ont eu de quoi nous occuper. Nous avons eu la chance de le visiter en septembre, période moins touristique, ce qui nous a permis de profiter de ses couleurs automnales. Ce serait chouette de pouvoir y retourner au printemps pour avoir la couleur verte des montagnes et prairies.

Alors voilà les petites choses que nous avons observées au Kirghizistan et pas ailleurs!

Les routes :

On voit parfois des pierres sur la route, au début on s’est dit que c’était des chutes de pierres venant de la montagne (pas de protection comme en France). En fait, non. Elles remplacent le triangle pour prévenir qu’un véhicule est à l’arrêt… sauf qu’une fois le véhicule reparti, des fois les pierres restent sur la route…
Dans quelques régions, et quelque soit la pente de la route, les panneaux indiquent une pente de 12%. Ces panneaux sont installés avant ou après la pente, selon l’humeur de celui qui les a posés.
Idem pour les panneaux qui annoncent des routes cabossées, là c’est carrément surréaliste… A ce propos, un 4*4 nous aurai permis d’explorer encore plus loin encore plus sauvage encore plus beau! Ce sera donc pour la prochaine fois!

Juste pour « le souvenir », à la demande de Philippe :

L’écologie : Oui il faut bien des points négatifs…

Comme dans la majeure partie de l’Asie centrale, c’est catastrophique. L’écologie n’est pas la priorité. Nous n’avons pas croisé de camions poubelle, et très peu de poubelles. Les déchets sont brûlés (sans distinction des polluants) ou jetés dans la nature. Des fois c’est vraiment « dégueulasse ».

La nourriture :

Il y a profusion de restaurants, qu’on appelle cafés, où sont servis chachliks (brochettes de viandes accompagnées d’oignons crus), en version kebab avec de la viande hachée; laghmans (gros spaghettis quelque fois creux, accompagnés de viande et légumes en petits morceaux, dans une sauce piquante); et le pain rond.

Chaque café a un lavabo à l’entrée pour « se laver les mains » avant de passer à table, ils sont bien distincts de ceux des toilettes.

Les tables sont à l’occidentale ou à l’orientale : on enlève les chaussures pour s’assoir en tailleur sur le tapis à table

Les Kirghizes sont sans doute très gourmands : on n’a jamais vu des rayons aussi importants de gâteaux et de bonbons, en énormes boites, ou en vrac.

Le thé est la boisson la plus consommée, à chaque fois on nous a servi la théière et trois tasses. On a fini par comprendre que la troisième servait pour rincer les deux autres, et pour jeter leurs fonds amer ou froid.

Les « restaurants » ce sont des grandes salles pour les festivités : il y en a aux abords des villes, et on a souvent vu beaucoup d’animation dans ces restaus. On soupçonne que ce soit les seuls endroits assez grands pour faire des repas de famille…

L’architecture :

Ils ont un gout immodéré pour les grands et beaux portails. Les maisons et les clôtures sont parfois faites de bric et de broc et pas toujours droites, mais les portails ! Ho my god! C’est LE signe extérieur de richesse! Ou alors il y a un lobby hyper important!

Les yourtes, rondes, pleines de couleurs à l’intérieur, du rouge surtout et des motifs floraux, et parce que ça a un petit gout de cabane, de retour en enfance… C’était chouette!

Et encore plein d’autres choses que j’oublie, ou trop longues à lister…

On s’est bien senti dans ce pays! Plein de bons souvenirs. On a à la fois envie de le faire connaitre, et envie de le garder secret pour ne pas le dénaturer. On souhaite qu’il reste une destination de randonneurs ou de routards, en tout cas qu’il garde son authenticité!

Catégories : Kirghizistan

4 commentaires

PETRIGNET Gérard · 16 octobre 2019 à 20:17

Chers tous deux. On vous suit les amis. Quelques jours dans les montagnes à Chamonix et dans 3 semaines on repart pour le sud Algérien voir nos amis Touaregs de Djanet. Bravo pour le réglement de la perte du document douanier Russe. Vous allez apprécier les merveilleuses villes Ouzbek.
On pense à vous et bonne route

Gérard et Babeth

    Estelle Rhoo · 18 octobre 2019 à 04:48

    Bonjour,
    Ça paraît très bien comme programme ! Le sud de l’Algérie est donc de nouveau accessible ! Soyez prudents quand même et bon voyage ! Donnez des nouvelles !

Virginie buades · 17 octobre 2019 à 12:43

Hello tous les deux , je suis au boulot mais avec vous, je suis quelques instants en voyage! Le pays a l’air magnifique. J’ai rencontré la nouvelle habitante du 7eme, et à l’air sympathique! Profitez bien et revenez quand même un jour à Lyon 😂

    Estelle Rhoo · 18 octobre 2019 à 04:51

    Salut Virginie ! On pense que tu pourrais tenter le Kirghizstan. Randonnée, nuit sous la yourte, paysages de folie et belles rencontres . Ça te plairait ! Bisous ! Et le bonjour aux « ex » voisins ! 😀

Laisser un commentaire