Moi qui croyais qu’Oslo était une femme. Et bien Non! Ce sont les yeux, de Louise Bourgeois… Question de point de vue!

2 surprises très vite en arrivant. D’abord le nombre important de Tesla qui circule, peut être 10% des voitures qu’on croise; on comprendra plus tard que la politique vraiment écolo du gouvernement Norvégien favorise l’achat des voitures électriques.

Ensuite,  il faut l’admettre point de vue météo on est arrivé un poil trop tôt en Norvège. Partir en mai c’était un pari risqué… en plus avec la vague de froid actuelle, on n’est pas gâté. Les jours de neige, pluie, soleil et vent alternent et bousculent un peu notre programme. Mais ça nous a permis de constater que la météo était un facteur complètement négligeable dans la vie quotidienne des norvégiens. En effet aucun problème pour courir sous la pluie, ou – pour les enfants – de faire du toboggan sous la neige et le vent… Quelque soit le temps, les habitants d’Oslo font énormément de sport, et dehors. On peut vérifier leur proverbe : il n’y a pas de mauvais temps, le tout est d’avoir un bon équipement; ça nous fait un peu envie et grave mauvaise conscience de pas en faire autant.

En parlant des enfants, ils sont choyés ici, ils apprennent dès tout petit a vivre dehors, jusque 5 ou 6 ans environ, ils sont pris en charge par petits groupes de 10 maxi et super bien encadrés. On a eu l’impression qu’ils passaient leurs matinées dehors, dans les parcs ou dans la nature où beaucoup d’aménagements sont à leur disposition. Ca fait rêver. L’école buissonnière, ludique et encadrée. Je sais par ailleurs qu’on enseigne l’empathie dans les écoles norvégiennes; je trouve ca génial; tellement mieux que la compétition! (mais bref). Il y a de la mixité mais on était quand même super épatés de voir tous ces petits blonds aux yeux gris-bleus!!!! Mignons tout plein! Des mini-Philippe!

D’ailleurs, Philippe passait carrément inaperçu dans Oslo.. Plusieurs fois on s’est adressé à lui en Norvégien 🙂

En dehors de ces interpellations, on n’a pas eu beaucoup de contacts avec les locaux, on a surtout fait des visites de monuments, et beaucoup marché dans la ville, qui est très étendue :

A commencer par les nouveaux quartiers. Pour ceux qui connaissent Confluence à Lyon, les bords de l’eau d’Oslo sont construits sur le même principe : les architectes se sont fait plaisir, ici en plus ils ont vue sur la mer . Et nous on trouve ça plutôt réussi : lumière, lignes épurées, mélanges d’habitations et de bureaux, et encore une fois priorité aux piétons.

Il faut savoir que tout est fait pour décourager les automobilistes : péages à l’entrée des villes, et parkings exorbitants. Sauf pour les voitures électriques! L’électrique, c’est peut être contestable point de vue écologie mais ça a au moins le mérite de faire des voitures silencieuses et sans pollution pour les piétons/cyclistes.

Petite visite du joli musée d’art contemporain, organisé en 2 bâtiments, qu’on rejoint en passant par l’extérieur… sans protection… j’imagine en hiver… mais comment ils font! C’était une expo que j’avais déjà vue en Italie et qui me glace toujours autant… les fameuses vaches découpées et conservées dans le formol de Damien Hirst… La bibliothèque d’Anselm Kiefer et des œuvres d’artistes contemporains locaux, comme Olav Christopher Jenssen … Je passe Munch qui a carrément son musée dédié mais qu’on n’est pas allé voir. Trop surfait ! 😉

Un château et ses remparts… Le lieu de remise des prix Nobel, il y avait une exposition sur l’écologie, qu’on n’a pas faite. Les boutiques de souvenirs… J’étais amusée par ce qu’ils vendent… à votre avis? … des DOUDOUNES!!!! Et des moufles, des bonnets, des peaux de rennes, etc…

L’Opera! Il est censé représenter un iceberg. Et c’est vraiment réussi. Fait en marbre de Carrare et en verre, il est dans son entièreté un vaste espace de promenade en été, et il parait qu’on skie dessus en hiver. On déambule donc sur son  toit, blanc, aux lignes épurées, avec une vue sur la mer et sur la ville. Magnifique! L’intérieur est de bois et de marbre, lumineux, et chaud (grâce au soleil à travers les grandes baies vitrées). Même les toilettes sont une création d’un designer qui a épaté Philippe.

Le cimetière, reposant (c’est le cas de le dire) très vert, semé de stèles de toutes sortes, et qui dégage une certaine sérénité. Y sont enterrées les grandes figures de la Norvège.

Le quartier bobo, avec ses cafés boutiques colorés, très clichés mais jolis!

Le musée du ski et le tremplin du saut à ski; j’ai pu m’apercevoir de la taille réelle d’un élan (le pauvre empaillé) et du courage qu’il fallait pour se lancer du haut du tremplin… de l’importance de la conquête des pôles nord et sud, et de l’évolution des équipements… L’histoire du façonnage des skis en fonctions de leur utilisation et des régions.

Les quartiers de sortie, bars aux sonorités exotiques, où on n’a pas trainé, l’alcool étant vraiment très cher. L’habitude ici apparemment est le binge drinking le vendredi soir – se bourrer la gueule. C’est pas notre truc. Sinon les restaurants ne sont pas aussi répandus qu’en France, et y aller c’est plutôt le soir, et  c’est vraiment “sortir”, c’est pas donné non plus.

De plus, les commerces ferment vers 17h, donc, rentrés tôt, chauffage et dodo!

Sur les 3 jours passés à Oslo on en a fait une demie-journée en mode RIEN FAIRE, on a chauffé notre roulotte, maté les gens s’entrainer dehors par temps pourri et on a lu! Ca fait du bien, c’est cool.

Nous avions prévu d’aller directement à Bergen, mais on a décidé de faire un détour par le sud. Détour qui sera plus long que prévu puisque des cols sont fermés à cause de la neige. Je pense qu’on va passer plus de temps que prévu en Norvège.

Nous sommes actuellement sur la route de Telemark et les routes vers le sud. Même sous la pluie c’est magique : routes bordées de forêts, de lacs immenses, parfois gelés, mousses de toutes sortes, brumes et neiges… Manque plus que les fées.
On randonne quand même un peu mais le temps est gris 🙁

Coté logistique, ça roule… Panne de gaz cette nuit, il faisait 12 degrés dans le camion ce matin… Tu m’étonnes qu’on ai eu un peu froid cette nuit! Philippe a branché la (2ième) bouteille de gaz ce matin, et décidément les peaux de rennes me plaisent bien…. Affaire à suivre….

Catégories : Norvège

8 commentaires

matthieu constancis · 10 mai 2019 à 16:19

Yeah, sympa l article. Ne manquez pas le musée viking, il parait que c une merveille. On vs suis avec attention. Des bisous

    Estelle Rhoo · 11 mai 2019 à 06:44

    Ha dommage pour le musée viking on n’est plus à Oslo. Bisous les chéris

Virginie · 10 mai 2019 à 19:58

Oh top! Ça me donne envie d’y aller dis donc. La photo avec le renne et Philippe on dirait vraiment un vrai et qu’il s’est fait un nouveau copain 🤣Garder bien la peau de rennes en tt cas ça vous servira sans doute encore le temps passé dans le nord 😉

Estelle Rhoo · 11 mai 2019 à 06:54

Oui ça vaut le déplacement pour plusieurs jours il y a vraiment de quoi faire .
Philippe dit que l’élan c’est aussi très bon en steak ! 😁

Rémi Komornicki · 11 mai 2019 à 19:15

On a lu votre article en mangeant une bonne souplette car ici il fait pas beau, même si les temperatures sont estivales pour des Norvégiens comme Philou ! De gros bisous, on pense bien à vous. Mag & Rémi

    Estelle Rhoo · 12 mai 2019 à 19:59

    Nous aussi on pense à vous ! On se ferait bien une soirée sushis. On espère que vous allez bien, décidément en mai remets ton bonnet ! Bisous les ex voisins préférés ! 😘

      Dav · 22 juillet 2019 à 18:27

      Bon… ok j’ai quelques mois de retard… mais quand même… sur la photo OPERA9, y a un mec en short et torse nu alors que Philou n’a pas du tout l’air de souffrir de sa doudoune et son bonnet 😱🥶

        Estelle Rhoo · 22 juillet 2019 à 20:24

        Ha ha ! A la bourre mais si tu digères bien ça va ! 😁
        Oui le type était un peu bizarre, il est resté prostré au soleil un bon moment ! Ou alors il y a un gène de résistance au froid Norvégien … nous ne saurons jamais ! 😀

Laisser un commentaire